Chine

L'ascension de la Chine au statut de superpuissance économique pose un dilemme stratégique aux gouvernements européens. L'empire et ses 1,4 milliard d'habitants sont devenus une part indispensable de leur économie, à la fois en tant que marché et en tant qu'investisseurs. Mais avec la guerre commerciale de plus en plus acharnée entre États-Unis et Chine, l'Europe se retrouve prise entre deux feux, sans politique claire et concertée sur la manière de traiter les investissements chinois.

Septembre 2019

Trump-US-Europe.jpg
L'ascension de la Chine au statut de superpuissance économique pose un dilemme stratégique aux gouvernements européens. L'empire et ses 1,4 milliard d'habitants sont devenus une part indispensable de leur économie, à la fois en tant que marché et en tant qu'investisseurs. Mais avec la guerre commerciale de plus en plus acharnée entre États-Unis et Chine, l'Europe se retrouve prise entre deux feux, sans politique claire et concertée sur la manière de traiter les investissements chinois.

La Chine exploite largement les échecs de nos gouvernements – et aide, de fait, les régions et pays dans le besoin. L’investissement direct à l’étranger (IDE) de la Chine dans l’Union européenne a été multiplié par près de cinquante en seulement huit ans.

Or, cette interdépendance économique semble utilisée par le gouvernement chinois non seulement pour servir des objectifs économiques, mais aussi géostratégiques – utilisant ses investissements pour acquérir de l’influence politique.

Alors que la mondialisation de la Chine se poursuit rapidement, IE pose la question : est-ce une bonne chose pour l’Europe, ou le prix est-il trop cher à payer ?

Nos journalistes ont parcouru l’Europe, du Portugal à Kirkenes – dans le grand Nord norvégien – pour y répondre. Leurs conclusions vous surprendront peut-être.

Suivez nos publications qui seront mises à jours dans les semaines à venir

Le jeu de go de la Chine autour des ports européens
Dans leur stratégie de conquête des « nouvelles routes de la soie », les ports européens sont des cibles privilégiées de la Chine. Depuis la prise de contrôle totale du Pirée en avril 2016, une douzaine de ports ont vu des opérateurs chinois investir leurs quais. La Chine n’en fait pas mystère. Les ports européens font partie de ses cibles dans son grand projet de conquête des « nouvelles routes de la soie ». Méthodiquement, les sociétés chinoises investissent les quais et les terminaux à conteneurs délaissés par les opérateurs privés européens et les collectivités frileuses.

Lisez l’enquête de Leïla Miñano, Jordan Pouille Nikolas Leontopoulos, Maria Maggiore et Jeff Poortmans

La Chine veut faire de la Norvège le premier port d’escale de sa « Route polaire de la soie »
Qu’obtient-on si l’on mélange un maire dévoué, un pionnier de la navigation en mer, un Arctique en état de fonte avancée, les intérêts chinois et la troisième plus grande entreprise de containers au monde ? Un projet de « Rotterdam de l’Arctique » à Kirkenes, au nord de la Norvège. La journaliste d’Investigate Europe Ingebord Eliassen s’est rendue dans le grand Nord pour en savoir plus.

Lisez son article en anglais : La Chine veut faire de la Norvège le premier port d’escale de sa « Route polaire de la soie ».

N’en parlez pas!
Nous avons consacré une partie de notre enquête sur les investissements chinois en Europe à la manière dont la Chine fait taire les critiques sur ses violations des droits humains (qualifiés « d’affaires internes ») par des pressions économiques et politiques – y compris en Europe.

Le journaliste d’IE Nico Schmidt a documenté les méthodes utilisées : visites désagréables à des politiciens, espionnage de minorités et PDG de multinationales contraints de s’incliner devant les pressions.

Lisez son article en anglais : N’en parlez pas !

L’hypocrisie de l’Europe
Pendant la crise de l’euro, les gouvernements de l’UE ont fait pression sur la Grèce et le Portugal pour qu’ils vendent certaines infrastructures essentielles à des entreprises chinoises. Ils prônent aujourd’hui l’inverse.

Lisez l’édito en anglais du journaliste d’Investigate Europe Paulo Pena sur cette hypocrisie – mais aussi ses révélations sur les circonstances troubles dans lesquelles des sociétés portugaises d’électricité ont été vendues à des investisseurs chinois.

Chez nos partenaires medias

Das China-Dilemma
Das China-Dilemma

Republik, Switzerland

16 septembre 2019

China: Der gefürchtete Partner
China: Der gefürchtete Partner

Der Tagesspiegel, Germany

16 septembre 2019

La lunga mano del Dragone: dove finiscono i 300 miliardi dei cinesi
La lunga mano del Dragone: dove finiscono i 300 miliardi dei cinesi

Il Fatto Quotidiano, Italy

18 septembre 2019

Relazioni pericolose: gli affari e i ricatti politici e diplomatici
Relazioni pericolose: gli affari e i ricatti politici e diplomatici

Il Fatto Quotidiano, Italy

18 septembre 2019

Chiny już tu są i bez skrupułów wykorzystują ekonomiczną siłę do nacisków politycznych
Chiny już tu są i bez skrupułów wykorzystują ekonomiczną siłę do nacisków politycznych

Gazeta Wyborcza, Poland

23 septembre 2019

Hoe Europa reageert op het groeiend aantal Chinese  investeringen
Hoe Europa reageert op het groeiend aantal Chinese investeringen

Trends, Belgium

26 septembre 2019

China: parceiro ou rival da Europa?
China: parceiro ou rival da Europa?

Diário de Notícias, Portugal

28 septembre 2019

Exclusivo Augusto Santos Silva: "Somos parceiros, mas não somos aliados"
Exclusivo Augusto Santos Silva: "Somos parceiros, mas não somos aliados"

Diário de Notícias, Portugal

28 septembre 2019

Exclusivo "Portugal é uma porta de entrada para o nosso investimento na Europa"
Exclusivo "Portugal é uma porta de entrada para o nosso investimento na Europa"

Diário de Notícias, Portugal

30 septembre 2019

The China dilemma
The China dilemma

Rheinpfalz, Germany

13 octobre 2019

 Un terminal alla volta: il dominio di Pechino nei porti dell’Europa
Un terminal alla volta: il dominio di Pechino nei porti dell’Europa

Il Fatto Quotidiano, Italy

16 octobre 2019

Kina vil bygge Norge
Kina vil bygge Norge

Stavanger Aftenblad, Norway

17 octobre 2019

Kina vil bygge fergefri E39 – og resten av Norge
Kina vil bygge fergefri E39 – og resten av Norge

Bergens Tidende, Norway

17 octobre 2019

Kina vil bygge Norge
Kina vil bygge Norge

Adresseavisen, Norway

17 octobre 2019

Bergens Tidende Åpne Kina bygger halvparten av verdens havner, broer, jernbaner og veier
Bergens Tidende Åpne Kina bygger halvparten av verdens havner, broer, jernbaner og veier

Bergens Tidende, Norway

18 octobre 2019

Alle veier skal føre til Beijing. Det er også en klimatrussel
Alle veier skal føre til Beijing. Det er også en klimatrussel

Stavanger Aftenblad, Norway

20 octobre 2019

Kina har Norge på sin «arktiske silkevei»
Kina har Norge på sin «arktiske silkevei»

Stavanger Aftenblad, Norway

21 octobre 2019

Ordfører: Kirkenes kan bli som Singapore og Rotterdam.
Ordfører: Kirkenes kan bli som Singapore og Rotterdam.

Bergens Tidende, Norway

21 octobre 2019

Kinesere kommer: Norge på topp fem i Europa når kinesere skal investere
Kinesere kommer: Norge på topp fem i Europa når kinesere skal investere

Stavanger Aftenblad, Norway

23 octobre 2019

Kina kjøper seg opp – og splitter Europa
Kina kjøper seg opp – og splitter Europa

Bergens Tidende, Norway

23 octobre 2019

Sagen Sie jetzt nichts!
Sagen Sie jetzt nichts!

der Freitag, Germany

24 octobre 2019

Prisen for å handle med Kina: Ingen provokasjoner
Prisen for å handle med Kina: Ingen provokasjoner

Stavanger Aftenblad, Norway

1 novembre 2019

Forskere frykter for etikk og sensur i samarbeid med Kina
Forskere frykter for etikk og sensur i samarbeid med Kina

Stavanger Aftenblad, Norway

6 novembre 2019

UiB får kritikk for bånd til omstridt kinesisk språkinstitutt
UiB får kritikk for bånd til omstridt kinesisk språkinstitutt

Stavanger Aftenblad, Norway

21 novembre 2019

Le jeu de go de la Chine autour des ports européens
Le jeu de go de la Chine autour des ports européens

Mediapart, France

21 novembre 2019

Forskere frykter for etikk og sensur i samarbeid med Kina
Forskere frykter for etikk og sensur i samarbeid med Kina

Bergens Tidende, Norway

13 novembre 2019

  This article is more than 3 years old Europe needs China’s billions. But does it know the price?
This article is more than 3 years old Europe needs China’s billions. But does it know the price?

The Guardian, UK

26 novembre 2019