TCE

D'ici 2050, l'Europe va devoir réduire drastiquement les émissions. Mais le très discret Traité de la charte sur l'énergie (TCE) pourrait lui mettre des bâtons dans les roues et empêcher l'Union européenne et ses États membres, d'atteindre leurs objectifs climatiques.

Février 2021

D'ici 2050, l'Europe va devoir réduire drastiquement les émissions. Mais le très discret Traité de la charte sur l'énergie (TCE) pourrait lui mettre des bâtons dans les roues et empêcher l'Union européenne et ses États membres, d'atteindre leurs objectifs climatiques.

Les signataires de ce texte, à savoir tous les États membres excepté l’Italie, garantissent les droits fondamentaux d’investisseurs étrangers. Ainsi, si une multinationale de l’énergie considère qu’un gouvernement a enfreint les principes de “traitement juste et équitable”, alors il est en pouvoir de le poursuivre et d’obtenir des milliards d’euros d’indemnités en saisissant les différentes tribunaux internationaux d’arbitrage. Ce traité a été signé dans les années 1990, afin de protéger les entreprises occidentales qui prendraient le risque d’investir dans les initiatives énergétiques de l’ex bloc soviétique. Seulement depuis, le texte est en premier lieu utilisé par des sociétés européennes pour poursuivre les États membres. Dans les années à venir, cette épée de Damoclès pourrait empêcher les États d’adopter des politiques environnementales ambitieuses. C’est d’ailleurs ce qui est déjà en train de se passer.

Notre enquête démontre :

Que le secteur des énergies fossiles en Europe, au Royaume-Uni et en Suisse, protégé par le Traité sur la charte de l’énergie (TCE), vaut 344,6 milliards d’euros. Ce qui correspond au double du budget annuel total de l’UE, et à 660 euros par habitant.e.

Que trois quarts des infrastructures d’energies fossiles protégées concernent les champs gaziers et pétroliers (126 milliards d’euros) ainsi que les pipelines (148 milliards d’euros)

Depuis que les investisseurs ont le pouvoir de poursuivre les gouvernements pour défendre non seulement leurs infrastructures mais aussi leurs manques à gagner, les sommes des éventuels dédommagements ont explosé.

Afin de ramollir les ambitions des lois sur le climat, les sociétés n’ont même pas besoin d’aller au tribunal. La simple menace suffit à influencer les décisions politiques. Parfois les sociétés ne craignent pas de menacer ouvertement les gouvernements.

Bien que le TCE soit supposé protéger les investissements dans des régions instables, dans 74% des cas, les poursuites des sociétés européennes ont visé des États membres.

Les États signataires ne s’entendent pas sur la façon de gérer le TCE, même si officiellement la Commission a trouvé une position commune pour le moderniser d’ici la mi février. La France et l’Espagne ont même poussé pour décaler les choses, ce qui reste une option.

Malgré une ligne européenne commune, il est difficile de savoir si le TCE peut être modernisé. Cette décision doit être soumise à l’unanimité et le Japon a déjà annoncé qu’il s’opposerait à toute modification sur le texte.

Quitter le Traité n’est pas facile : les États peuvent être poursuivis même 20 ans après avoir mis les voiles. Quand l’Italie a quitté le Traité en 2016, la société pétrolière britannique Rockhopper l’a poursuivie en 2017, pour pouvoir continuer à produire du pétrole et du gaz près des côtes. Elle a argué que la position italienne lui coûterait 275 millions de dollars d’investissements perdus et de manque à gagner. Le verdict est attendu pour le printemps 2021.

Le système des tribunaux internationaux d’arbitrage est un club fermé. Ses acteurs et actrices peuvent jouer de multiples rôles dans un système qui leur permet de toucher des honoraires pratiquement illimités (et payé.e.s avec de l’argent public)
Les avocat.e.s surnomment ce système la “roulette russe”, une “erreur mémorable” ou bien voient dans le jeu de chaises musicales de l’arbitration de potentiels conflits d’intérêts.


La direction du secrétariat du TCE (qui administre le Traité) est très liée à l’industrie des énergies fossiles.

En décembre 2019, les membres du TCE se sont entendu.e.s sur une “pause temporaire dans les invitations à accéder au traité”, en donnant pour prétexte les discussions quant à la modernisation du traité. Mais le budget 2021 du Traité, calculé sur les contributions des États membres, a permis d’ajouter plus d’un demi million d’euros dans les caisses, pour consolider ou étendre son influence. Trois pays africains sont en passe de ratifier le Traité, et ils seront bientôt rejoints par dix autres. Ces gouvernements courent un grand risque de se voir poursuivis devant les tribunaux dès qu’ils auront apposé leur signatures, affirment les détracteurs et détractrices.
Afin de lire toutes les plus récentes publications de cette enquêtes, sorties chez nos médias partenaires, de consulter les sources, les chiffres ou les interview, dérouler le menu ci dessous. Cette enquête est en cours, elle sera régulièrement mise à jour.

Articles à lire sur notre site

Pour aller plus loin

Chez nos partenaires medias

Energia, il trattato Ect ingabbia gli Stati: guai a fermare i progetti
Energia, il trattato Ect ingabbia gli Stati: guai a fermare i progetti

Il Fatto Quotidiano, Italy

22 février 2021

Arbitrati: la roulette russa che ha privatizzato il diritto
Arbitrati: la roulette russa che ha privatizzato il diritto

Il Fatto Quotidiano, Italy

22 février 2021

How Energy Treaty ‘shadow’ courts prolong EU’s fossil age
How Energy Treaty ‘shadow’ courts prolong EU’s fossil age

EUobserver, Belgium

23 février 2021

Et våpen mot det grønne skiftet
Et våpen mot det grønne skiftet

Klassekampen, Norway

23 février 2021

Wie Schiedsgerichte Europas Klimaziele bedrohen
Wie Schiedsgerichte Europas Klimaziele bedrohen

BuzzFeed, Germany

23 février 2021

Wie Schattengerichte Europas Klimaziele bedrohen
Wie Schattengerichte Europas Klimaziele bedrohen

Reporter, Luxembourg

23 février 2021

Cet obscur traité qui menace les objectifs climatiques européens et pourrait rapporter gros aux pétroliers
Cet obscur traité qui menace les objectifs climatiques européens et pourrait rapporter gros aux pétroliers

Basta!, France, Basta!

23 février 2021

Kto trzyma w szachu klimat? Polska może zapłacić nawet 14 mld zł odszkodowania Australijczykom
Kto trzyma w szachu klimat? Polska może zapłacić nawet 14 mld zł odszkodowania Australijczykom

Gazeta Wyborcza, Poland

23 février 2021

Verver verdens fattige land
Verver verdens fattige land

Klassekampen, Norway

24 février 2021

Kohle für die Ölfirmen
Kohle für die Ölfirmen

Falter, Austria

24 février 2021

Energy Charter Treaty: How arbitration tribunals threaten Europe’s climate goals
Energy Charter Treaty: How arbitration tribunals threaten Europe’s climate goals

Frankfurter Rundschau, Germany

24 février 2021

Energy Charter Treaty: How arbitration tribunals threaten Europe’s climate goals
Energy Charter Treaty: How arbitration tribunals threaten Europe’s climate goals

Merkur, Germany

24 février 2021

Het Energy Charter Treaty: hoe een vvag verdrag de energietransitie tegenwerkt
Het Energy Charter Treaty: hoe een vvag verdrag de energietransitie tegenwerkt

Trends, Belgium

24 février 2021

Secret, opacité et conflits d’intérêts règnent au sein du Traité sur la charte de l’énergie
Secret, opacité et conflits d’intérêts règnent au sein du Traité sur la charte de l’énergie

Basta!, France, Basta!

25 février 2021

Хартата, която може да застраши зеленото бъдеще на Европа
Хартата, която може да застраши зеленото бъдеще на Европа

Capital, Bulgaria

26 février 2021

På innsida av skjult rett
På innsida av skjult rett

Klassekampen, Norway

26 février 2021

Hot om miljardstämningar kan stoppa grön energi i EU
Hot om miljardstämningar kan stoppa grön energi i EU

Dagens Nyheter, Sweden

28 février 2021

O tratado, assinado em Lisboa, que incentiva o aquecimento global
O tratado, assinado em Lisboa, que incentiva o aquecimento global

Público, Portugal

28 février 2021

The treaty that threatens to derail Europe’s Green Deal
The treaty that threatens to derail Europe’s Green Deal

International Politics and Society, Belgium

1 avril 2021

¿Por qué el Tratado sobre la Carta de la Energía obstaculiza la descarbonización?
¿Por qué el Tratado sobre la Carta de la Energía obstaculiza la descarbonización?

Voxeurop, France

15 avril 2021

How shadow courts threaten the climate
How shadow courts threaten the climate

New Internationalist, United Kingdom

13 juillet 2021

Klima: Reform des umstrittenen Energiecharta-Vertrags droht zu scheitern
Klima: Reform des umstrittenen Energiecharta-Vertrags droht zu scheitern

BuzzFeed, Germany

14 décembre 2021

Klima: Reform des umstrittenen Energiecharta-Vertrags droht zu scheitern
Klima: Reform des umstrittenen Energiecharta-Vertrags droht zu scheitern

Frankfurter Rundschau, Germany

14 décembre 2021

Fliehkräfte in Energiecharta wachsen
Fliehkräfte in Energiecharta wachsen

Der Tagesspiegel, Germany

18 août 2022

Deutschland erwägt Ausstieg aus Energiecharta
Deutschland erwägt Ausstieg aus Energiecharta

Der Tagesspiegel, Germany

20 octobre 2022

Wie die EU sich selbst eine Falle grub
Wie die EU sich selbst eine Falle grub

Frankfurter Rundschau, Germany

15 juin 2022