Ligne Belgrade-Budapest : quand la Chine fait main basse sur les Balkans

budapest-to-piraeus.jpg

Ana Curic
Ana Curic
28 décembre 2021
L’État chinois subventionne une partie des travaux pour la ligne à grande vitesse qui reliera Budapest au port du Pirée, qu’il possède. Nous avons cheminé le long de son tracé et enquêté dans tous les pays qu’il traverse. 979 années seraient nécessaires à la Hongrie pour rembourser seule ces travaux pharaoniques. Mais les préoccupations de l’UE sont toutes autres : elle craint l’influence grandissante de la Chine sur la région. Ces investissements valent-ils le coup ?
;

SOUTENEZ INVESTIGATE EUROPE

Aidez-nous à construire un journalisme d'impact en Europe

Tenez-vous informé.e de nos dernières publications en France et en Europe